La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » A la une, Iles Togian (Indonésie) • 2012

Fadhila Cottages – Iles Togian : deuxième séjour au paradis

2 octobre 2012 4 commentaires

Récit

Avril 2012 : c’est la deuxième fois qu’on fait halte sur la petite île de Tomken (également appelée Pangempa), au centre de l’archipel des Togian. En octobre 2011, on découvrait avec plaisir cette dizaine de bungalows posée sur la plage, le joli banc de sable et le ponton de Fadhila Cottages (voir l’article Togian islands ou la vie rêvée des anges). On faisait aussi la belle rencontre avec Saiful, le manager de Fadhila, et son équipe.

Plage et ponton de Fadhila Cottages (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Même si on s’était promis de ne plus retourner deux fois au même endroit (suite à la petite déception de Derawan 2), on s’est autorisés à changer d’avis et à remettre le couvert. Pourquoi ? Parce qu’on n’avait jamais connu tel havre de paix, et parce que les locaux nous ont laissé une trace indélébile. Il fallait qu’on retourne les voir.

On a donc pris le risque, sans toutefois jamais vraiment croire qu’on pourrait être déçus. Dès qu’on a contacté Dadang (le correspondant de Fadhila sur le continent), pour lui annoncer notre retour, on a su que ce serait chouette. La réaction a été presque immédiate : « Ils sont tellement heureux de vous revoir, ils ne pensaient pas que ça arriverait ! » Depuis Bali, j’ai eu Jafar au téléphone (le frère de Saiful), qui n’a cessé de me dire à quel point ils étaient tous si contents qu’on revienne.

Il n’y a qu’à voir la façon dont Saiful est venu nous chercher à Walea, un autre resort des Togian où l’on a passé quelques jours. Tellement soucieux d’être à l’heure au rendez-vous, il a navigué avec un jour d’avance et passé une nuit sur le plancher de son bateau.

Saiful, manager de Fadhila Cottages (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

L’accueil, le service qui nous ont été réservés pendant cette nouvelle quinzaine ont dépassé nos attentes. Il faut dire qu’on a été vernis : à part les deux premiers jours, pas un seul autre touriste. Le pied ! C’est un peu grâce à ça qu’on a tissé des liens encore un peu plus forts avec le staff de Fadhila Cottages ; on a passé beaucoup de temps avec eux. Et on a senti l’affection mutuelle grandir un peu chaque jour.

Upil et Jean-François : une belle amitié (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Alors qu’avons-nous fait cette fois-ci ? Évidemment on a plongé. Mais on a aussi passé des après-midi entières à jouer au Tac-Tik local (le « Tanga-Tanga »), qu’on avait furtivement découvert l’an dernier la veille du départ.
Parties endiablées : Adhi et Uphil sont de vrais joueurs, et ils sont fortiches. Je crois ne m’être jamais pris autant de raclées à un jeu auquel, en principe, je ne suis pas mauvaise ! Les règles indonésiennes diffèrent un peu des nôtres, et rendent certains coups plus fatals, et les gars ne se sont pas gênés pour y aller à la parlante en indonésien. Mais quand même, il faut le faire pour perdre autant !

Une des nombreuses parties de Tangga-Tangga avec Upil et Adhi (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Encore une partie de Tangga-Tangga (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Entre les parties de Tac-Tik, on a passé beaucoup de temps à parler. On a tous appris à se connaître mieux, à s’apprécier encore un peu plus. C’est monté crescendo. Chaque jour un peu plus d’attachement. Comment résister, de toute façon, à leur sourire entier, leur bonté naturelle, et leur sens du partage ? Personnellement, j’ai dû mal à ne pas m’attacher aux gens vraies. Et comme je l’ai souvent écrit, c’est cette vérité, cette simplicité que je viens chercher en voyage.

Dans le jardin de Saiful avec Saiful, Is et Epo (Katupat, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Soirée tchatche avec Epo et Haris (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Uphil coupe les cheveux du fils d'Adhi, Andra (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Jean-François avec Nahar, Adhi et Uphil, employés chez Fadhila Cottages (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Soirée animée avec le "spoon game", un jeu de cartes et de rapidité où celui qui n'attrape pas de cuiller est éliminé (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)A droite, Uphil ou "la fierté de gagner" (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Avec l'affectueuse Suria, une des cuisinières de Fadhila Cottages (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Avec Is et Haris (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Dernière soirée à Fadhila Cottages avec les gens de Katupat (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Comme l’an dernier, on a appliqué un principe : cours d’anglais contre cours d’indonésien. Cette fois-ci on a même utilisé le tableau Velleda (réservé en principe au planning de plongée) pour apprendre chaque jour de nouveaux mots. Bonne technique pour eux aussi, car ils ont appris l’anglais sur le tas et à l’oral, et la plupart d’entre eux ne sait ni le lire ni l’écrire. Résultat : chacun a fait des progrès et me voilà encore un peu plus à l’aise en indonésien.

Echange de bons procédés : cours d'indonésien contre cours d'anglais (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Petits changements par rapport à octobre : Fais, Ino et Mansur ne travaillent plus à Fadhila Cottages. Ils ont été remplacés par Is (le jeune qui nous avait accompagnés au village Bajo l’an dernier), Haris et Fikar. Comme leurs collègues, les trois ont les yeux qui brillent, et le sourire enjôleur. De vrais amours. Et puis il y a Epo, un jeune de Katupat, qui ne travaille pas à Fadhila en basse saison mais qui donne un coup de main de temps en temps, pour aller chercher des clients à Wakai par exemple. Il a 22 ans, un rire communicatif, une belle gueule, et vient passer beaucoup de temps avec nous. Un peu branleur sur les bords, mais adorable. Il nous fait bien marrer.

Is au centre et Fikar à droite, en compagnie de Daniela et Gregor, l'adorable couple autrichien qui séjournait à Fadhila à notre arrivée (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Sur la terrasse de notre bungalow avec Epo, Fikar et Nifa (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Je reviendrai dans mes prochains articles sur les différentes activités auxquelles on s’est adonnés cette fois-ci. Entre autres : plongée, balade au village de Lembanato, ascension du volcan Colo, et le clou du séjour, la création d’EVERTO, une association « écolo-sociale » avec les gens de Katupat, à laquelle j’ai consacré un article récemment.

En vrac, quelques photos supplémentaires de notre petit paradis.

Uphil au retour d'une plongée (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)L'amitié "kopi - susu" comme ils disent là-bas : café et lait (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Jour du départ à Fadhila (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Arrivée du "public boat" à Katupat, le village en face de Fadhila (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Maïk et Bomber, nos fidèles compagnons (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Dégustant l'un des délicieux repas de Fadhila Cottages avec Saiful, le manager (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Stop entre deux plongées sur la belle Karina Beach (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Virée en bateau au coeur de la mangrove des Togian (Sulawesi Centre, Indonésie)Le village de Tangkian, entre Katupat et Wakai (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Karina Beach (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Karina Beach (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Jean-François en mode lâcher prise, sur le ponton de Fadhila Cottages (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

⊕ Infos pratiques

» Fadhila Cottages
Bungalow en pension complète : de 150 000 à 250 000 Rp / personne / jour
Salle de douche privée, terrasse, hamac
Pour réserver, contacter Dadang Setiawan (le correspondant de Fadhila Cottages, à Ampana)
☎ +62 852 4100 3685 (portable)
fadhilacottage@gmail.com
fadhilacottages.free.fr

» Horaires des bateaux et ferrys vers / depuis les îles Togian (2011 & 2012)

JourCompagnieTrajetDépartArrivée
LundiKM Puspita SariAmpana - Katupat10h16h
MardiKM Lumba LumbaAmpana - Wakai10h15h
Wakai - Katupat15h3016h30
Katupat - Malenge16h18h
KM Tuna TominiGorontalo - Wakai20h8h
MercrediKM Puspita SariAmpana - Wakai - Katupat - Malenge10h16h
JeudiKM Puspita SariKatupat - Wakai - Ampana7h15h
KM Tuna TominiAmpana - Wakai - Gorontalo10h6h
VendrediKM Tuna TominiGorontalo - Wakai20h8h
SamediKM Tuna TominiWakai - Ampana10h17h
KM Lumba LumbaAmpana - Wakai - Katupat - Malenge10h18h
KM Puspita SariAmpana - Wakai - Katupat - Malenge10h18h
DimancheKM Tuna TominiAmpana - Wakai10h16h
Wakai - Gorontalo16h6h
KM Lumba LumbaKatupat - Ampana7h15h
KM Puspita SariKatupat - Ampana7h15h

Cartes

L’archipel des Togian : îles, villages et sites

Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

Archipel des Togian : îles, villages et sites (Sulawesi Centre, Indonésie)

Localisation des îles Togian


 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Il y a 4 commentaires »

  • Romain dit :

    J’ai tellement entendu de cette île de Tomken et j’avoue que tombé sur votre article m’a rendu plus amoureux. Je vois que vous y avez passé de bons moments.

    • Marion Bazin dit :

      Bonjour Romain et merci pour ton passage sur le blog.
      Désolée de te répondre si tardivement, je rentre justement des Togian, où je n’avais pas accès à Internet.
      En effet les moments passés à Tomken sont de merveilleux souvenirs. Est-ce que tu comptes y séjourner ?

      A bientôt :)

  • nguyen serge dit :

    L’ an dernier nous sommes allé au Laos et Cambodge, ma femme Laurence, moi Serge et mon fils de 13 ans.. nous avons souvent loué 3 scooters pour se balader.. C’était très bien, mais mon file espérait une aventure plus aventureuse..
    C est pour cette raison que nous espérons partir en Sulawesi..( 5 SEMAINES) Quels conseils pouvez vous nous donner:
    1) est il plus intéressant de passer par Bangkook, plutot que d ‘arriver directement par Macassar
    2) reste t il de l’authentique a découvrir ?
    3) la plongée bouteille est elle bien sécurisée , on a plongée en débutant à Koothao et nous aimerions recommencer .
    4) le cout de la vie est il comme la Thailande + ou – CHER
    QUE nous conseillez vous comme endroit ?
    Merci d’avance de votre réponse.
    Serge
    `

    • Bonjour Serge,

      Désolée pour ma réponse très tardive, je suis pas mal en vadrouille en ce moment donc il m’est difficile de répondre instantanément.
      C’est clair à Sulawesi, vous trouverez de l’authentique ! Par contre en scooter, je ne sais pas si c’est très raisonnable, étant donné l’état des routes à pas mal d’endroits.

      Pour répondre à vos questions :
      1) J’ai souvent trouvé des billets d’avion très bon marché en passant par Bangkok, mais vous gagnerez quand même du temps en arrivant directement en Indonésie (Jakarta ou Bali où je vous conseille de faire un stop pour couper un peu le trajet depuis l’Europe). A vous de comparer les prix.

      2) Oui de l’authentique, il y en a à la pelle comme je vous le disais en introduction.

      3) Tout dépend des resorts où vous plongez : à Bunaken par exemple je pense que la majorité des resorts sont au point sur la sécurité. Aux Togian, c’est plus « à la cool » parfois, mais encore une fois ça dépend des resorts. Si vous êtes débutants, je vous conseille plutot Black Marlin ou Paradise aux Togian (même si au niveau de l’expérience humaine, c’est plus sympa dans d’autres resorts comme Fadhila ou Sifa Cottages par exemple).

      4) Le coût de la vie est d’après moi plus cher qu’en Thaïlande, mais il m’est difficile d’avancer des infos exactes à ce sujet car ça fait longtemps que je ne suis pas allée en Thaïlande (à part des passages éclairs à Bangkok).

      Pour vous conseiller sur des endroits, il faudrait que vous me disiez plus exactement ce que vous recherchez (à part de l’authentique et de la plongée). Quels sont vos centres d’intérêt, vos envies, à quel rythme voyagez-vous, etc. ?

      N’hésitez pas à revenir vers moi avec plus de détails.
      Marion

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.