La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Iles Togian (Indonésie) • 2012

Partir et revenir

11 mai 2012 6 commentaires

Je rentre tout juste de Sulawesi. Ce nouveau séjour aux îles Togian n’a fait que confirmer mon attachement au lieu, et à ses habitants. En attendant de faire le tri dans mes photos et vidéos, j’ai envie de vous livrer mon humeur du moment. Décalée, nostalgique, encore rêveuse, les yeux dans le bleu – celui du ciel, de la mer – dans le vert de la mangrove, dans le blanc des sourires indonésiens qui se détache sur leur peau chocolat. Pas facile de revenir à la réalité après tant de dépaysement et de chaleur humaine.

Route côtière entre Luwuk et Pagimana (Sulawesi Centre, Indonésie)

Quand je pars, je pense à mille choses : faire le sac, boucler mon travail, demander au voisin d’arroser les plantes, payer une dernière facture… Tout se précipite tellement qu’en général, je n’arrive même plus à imaginer que quelques jours plus tard, je serai loin, tellement loin de tout ça.

Une fois sur place, c’est « Vacances, j’oublie tout, plus rien à faire du tout » ! A part plonger, marcher, dormir, manger et me faire dévorer par les moustiques. Il y a tout ça oui, mais il y a aussi les rencontres, le côté humain. Plus je voyage, et plus j’y attache de l’importance. Les moments que je partage avec les gens du coin sont ceux qui me laissent le plus de traces. Ceux pour lesquels je souris béatement quand je me les remémore. C’est sans doute un peu cliché, mais il y a ce je-ne-sais-quoi de vrai et d’authentique dans leurs yeux, dans leur curiosité, leur façon de s’adresser à nous et de se comporter. Cette année aux Togian, c’était encore plus vrai que d’habitude. Ils ont quelque chose qu’on a perdu ici. Et chaque fois j’ai l’impression de me prendre une bonne dose d’humanité en intraveineuse.

Upil (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Et puis il y a le retour. D’année en année, je le trouve un peu moins difficile, car je sais que je rentre pour mieux repartir. Mais il y a toujours cette espèce de buée, ce temps mort, comme un sas, qui me fait revenir à la réalité sans y être totalement. Je crois qu’à chaque fois, je rentre avec du recul. Bien sûr le quotidien finit par me rattraper, mais ce que j’ai vécu pendant le voyage me permet de prendre de la distance par rapport aux choses, de les regarder à travers un autre prisme. C’est un peu comme si j’observais mon environnement de l’extérieur, derrière une vitre, la tête dans les nuages, les pieds encore dans le sable. Je me sens tellement loin que ces gens s’agitant autour de moi finissent pas me donner l’impression qu’ils vont au ralenti.

C’est pour tout ça que je préfère parler de voyage plutôt que de vacances. Le voyage c’est les rencontres, et les empreintes qu’elles laissent quand on revient… Vivement le prochain quand même !

Décollage au lever du soleil (Luwuk, Sulawesi Centre, Indonésie)


 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Il y a 6 commentaires »

  • Steff dit :

    Ben comme d’habitude, tes mots ont ça de tellement fort qu’ils nous donnent envie de t’accompagner dans ton prochain voyage…

  • Mimi Bulle dit :

    Je suis d’accord avec toi pour la différence entre « voyage » et « vacances ». Et je me rends compte depuis maintenant 6 mois que nous sommes finalement relativement peu à voyager, même parmi ceux qui partent pour de longs séjours..

    Tu me fais aussi penser au retour à travers de ton post. Il va être dur. Je me demande comment je vais reprendre contact avec cette autre « réalité ».

    Bises des Philippines.

    Emilie

    • Marion Bazin dit :

      Hello Emilie, après avoir refait un petit tour sur ton blog, je vois effectivement ce qui motive ce commentaire. Les conceptions du voyage sont multiples, c’est vrai. Je suis contente que tu aies trouvé la tienne et que tu arrives à t’y tenir, malgré quelques ratés (merci Monsieur J.) !

      Ne pense pas au retour, c’est trop tôt, trop loin de toi. Tu verras le moment venu. D’ici-là, profite de toute cette beauté, humaine et naturelle que tu as choisi de t’offrir. Je n’ai pas lu tous tes posts mais je trouve que tu fais un très joli voyage :o

      J’attends quand même impatiemment tes récits de plongée aux Philippines !
      Bises.

  • Daniela + Gregor dit :

    Bon Jour Marion et Jeff!

    first of all, sorry for answearing so late, but we are so busy.

    tomorrow a gig in vienna with my band « planetary geartrain » (nealy daily rehearsals, etc…) – i´ll send some pics…

    for some reason we´ve not been able to find you email addresses,
    so please re-send them.

    it is such a good feeling to think back, when we spent time with you
    at Fadhila, which was (as you said Jeff) a short but very intensive time. thank you.

    we continued our journey to tomohon, which was really a very long way.
    up the mahawuh (as lokon was « closed »), we heard an explosion/erruption of the lokon nearby.

    then we´ve been to bunaken, but only for 1 night as it was (kind of) horrible.

    next day to siladen, where we had our private beach for 4 days at « tante martha ». perfect final for us !

    sorry, we are again in a hurry…

    coming back with some more details and photos soon

    hope you are fine

    Gregor + Dani

    • Marion Bazin dit :

      Dear Daniela and Gregor,

      Thanks for the news! It’s weird that you haven’t found our email addresses cause I sent you an email when we got back to France (around May 8). Didn’t you receive it? I enclosed a few pictures in it.

      Will try to resend it. I’m looking forward to your pictures from Tomohon and Siladen. What was horrible in Bunaken???

      Yeah, sweet memories of our time with you guys at Fadhila…
      Talk soon (by email) :)

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.