La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Sulawesi le retour (Indonésie) • 2011

Détroit de Lembeh : plongée avec d’étranges créatures

12 avril 2012 4 commentaires

Récit

Depuis le temps que je voulais voir les petits monstre de Lembeh ! Ça y est, on y est. Le Détroit de Lembeh est la capitale du « muck dive » (littéralement « plongée saleté »), un type de plongée qui se fait sur le sable noir ou la boue, souvent en eau trouble. Le détroit abrite un tas de petites créatures aussi étranges les unes que les autres. Comme il y a très peu de récifs coralliens ici, il y a peu d’endroits pour se cacher. Sur les étendues de sable noir, les animaux sous-marins ont dû développer des techniques de survie et de chasse bien spéciales, dont le camouflage.

Ceux qui ne jurent que par le bleu, les tombants spectaculaires, jardins de coraux, et gros poissons risquent d’être déçus à Lembeh. En effet, la nature même du site implique une visibilité assez mauvaise, des couleurs qui tirent plutôt vers le gris / vert, et des petites petites bestioles qui crapahutent maladroitement sur le sable noir. Moi, je craque totalement pour ces bébêtes bizarroïdes. C’est un type de plongée nouveau, et même si j’adore les tombants et tout le toutim, j’apprécie vraiment de buller au milieu de tant de surprises !

Le truc le plus impressionnant : la pieuvre mimétique (mimic octopus) : elle peut imiter l’apparence et les mouvements d’une quinzaine d’espèces différentes (raie, flet, poisson-lion, poisson-grenouille, serpent de mer, crabe, ophiure, anémone, méduse, crevette mantis…), pour déjouer l’adversaire. Toutes les pieuvres peuvent changer de couleur et de texture, mais la mimétique est la seule qui soit capable d’imiter un autre animal !

Pieuvre mimétique ou pieuvre-mime (mimic octopus) (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)A part ça, poissons-grenouilles, poissons-scorpions, nudibranches, poissons porcs-épics, seiches (dont la fameuse seiche flamboyante), poissons-coffres et poissons-feuilles peuplent aussi les fonds sablonneux de Lembeh.

Poisson-grenouille (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Poisson-scorpion Ambon (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Poisson-scorpion diable (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)

Nudibranche (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Nudibranche (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Nudibranche (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)

Poisson porc-épic (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Seiche flamboyante (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Bébé seiche (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Poisson-coffre (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Laffe de fond, famille des poissons-feuilles (cockatoo waspfish) (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)A noter aussi, la palourde électrique : cachée dans une grotte, elle émet par intermittence une sorte d’impulsion électrique visible (mais difficile à photographier) qui ressemble à un éclair.

Palourde électrique (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Ils ne sont pas caractéristiques de Lembeh, mais on a eu plaisir à retrouver les minuscules hippocampes pygmées : d’environ un centimètre de long, ils se camouflent dans des gorgones proches de leur couleur. Cherchez bien, sur la première photo, il y en a deux.

Hippocampes pygmées (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Hippocampe pygmée (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)

Une jolie plongée au coucher du soleil nous a permis de voir une ribambelle de poissons mandarins : ces poissons ne sont généralement visibles qu’à la tombée de la nuit. Il y en avait une cinquantaine, résidant sur un petit monticule de corail. On a même eu la chance de les voir en train de s’accoupler. C’est une affaire rapidement menée : ils s’élèvent un peu, se frottent sur le côté, et quelques secondes plus tard, ils se séparent !

Poisson mandarin (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Poissons mandarins, visibles uniquement à partir du coucher du soleil (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Poissons mandarins en train de s'accoupler (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)

En vrac, voici une sélection des autres petites créatures croisées à Lembeh.

Serpent marin annelé (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Crevette mantis sortie de sa tanière (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Large whip goby (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Helmut Gurnard (Sulawesi Nord, Indonésie)Murène (fimbriated moray eel) et crevette boxeuse (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Crevette empereur (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Dragonnet (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Crevettes (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Anguille-serpent (blackpitted snake eel) (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Syngnathe fantôme orné (Ornate ghost pipefish) (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Dragon sea moth (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)Pieuvre Mototi (Lembeh, Sulawesi Nord, Indonésie)

⊕ Infos pratiques


» Hébergement et plongée chez Two Fish Divers Lembeh
Forfait 4 jours / 4 nuits en « superior cottages » (pension complète), 2 plongées par jour : 322€ / personne
Location du matériel : 10€ / jour / personne (set complet), ou 6€ / jour / personne (stab et palmes seulement)
☎ +62 821 9480 6676 (portable de Dani, responsable du site de Lembeh)
info@twofishdivers.com
www.twofishdivers.com

Carte


 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Il y a 4 commentaires »

  • Charline dit :

    Magnifiques photos! Quel niveau de plongée as tu? J’ai entendu parler de forts courants a lambeh avec des plongées réservées aux plongeurs confirmé est ce vrai? Nous comptons passer notre padi open water a bunaken (niveau 1) puis aller faire un tour a Lambeh. Quel dive center nous coneillerait tu? Merci beaucoup!

    • Marion Bazin dit :

      Bonjour Charline, désolée pour ma réponse tardive, je suis actuellement en voyage.
      Merci pour tes compliments sur les photos. J’ai le niveau PADI Advanced, avec une centaine de plongées à mon actif.

      Il y a parfois de forts courants à Lembeh, mais globalement ce n’est pas bien méchant, je n’ai pas le souvenir d’avoir galéré. Le Two Fish Divers de Lembeh est très bien pour ce qui est plongée, mais je n’ai pas trop aimé les managers. C’est toutefois un avis très personnel.

      N’hésite pas si tu as d’autres questions, mais fais vite car je n’aurai plus accès à Internet d’ici 1 ou 2 jours.

      A bientôt :)

  • Charline dit :

    Merci pour ta réponse!
    Two fish m’avait l’air sérieux en effet.
    Je pense que nous irons a Lambeh et suivront les conseils locaux et si ça nous parait trop difficile on restera sur la plage! Le coin a l’air sympa avec le parc de tangkoko!
    Bon voyage a toi!

    • Marion Bazin dit :

      De rien !
      Oui le mieux c’est de poser la question sur place. Tu peux même anticiper et demander aux gens de Bunaken ce qu’ils en pensent, lorsque tu passeras ton Openwater. Ils seront forcément de bon conseil, ils connaissent les conditions à Lembeh, puisque c’est dans le même coin.

      Par contre rester sur la plage à Lembeh, ça risque d’être vite rasoir, les plages ne sont pas celles des cartes postales (petites et sable noir).

      Tangkoko est très sympa, ça vaut le coup, surtout pour les tarsiers, ils sont trop mignons :)

      Bon voyage à toi aussi !

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.