La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Sulawesi le retour (Indonésie) • 2011

Tomken entre deux plongées

29 mars 2012 Aucun commentaire

Récit


C’est vrai, on a beaucoup glandouillé à Tomken. Entre deux journées de plongée s’intercalaient souvent un ou deux jours de farniente. Mais on s’est quand même adonnés à quelques activités terrestres, dont voici un petit topo.

Traversée de l’île par la jungle

Il est impossible de faire le tour de Tomken à pied, à moins d’avoir l’esprit grimpeur, car la plage laisse place à de hauts rochers sur de nombreuses portions. Pour se dégourdir les jambes, on peut toujours traverser l’île par la jungle. C’est ce qu’on a fait, avec pour objectif d’atteindre la plage côté nord.

Nous sommes accompagnés de Maik, l’un des chiens de Fadhila Cottages, qui semble lui aussi avoir des fourmis dans les pattes.

La balade en soit n’est pas extraordinaire : après tout une jungle, c’est juste un endroit monstrueusement chaud et humide ! Mais on a quand même envie d’entrer un peu dans les entrailles de cette île qui nous héberge pendant deux semaines.

Traversée de l’île pour rejoindre la plage côté nord (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Jean-François et Fais : le duo de choc dans la jungle (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Le « sentier » est relativement boueux aujourd’hui, il a plu hier après-midi et une bonne partie de la nuit. Avec nos tongs, c’est un peu glissant, mais faisable. Pas évident de trouver son chemin dans cette jungle épaisse, et même si Maik est censé nous servir de guide, il est tellement excité par les odeurs et les bruits de la jungle, qu’il court dans tous les sens, ne sachant plus où donner de la tête. Au moment où l’on s’apprête à prendre la mauvaise direction, Fais, un des gamins de Fadhila, fait son apparition. Il a finalement décidé de nous rejoindre. Tant mieux, car on était sur le point de se perdre.

Au centre de l’île, un lac marécageux s’étale fièrement entre la forêt et la plage Est. Juste au moment où Maik s’en approche, un varan détale furieusement de l’eau vaseuse dans laquelle il se prélassait !

Le lac à l'intérieur de l'île (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Une fois de l’autre côté, on découvre une jolie plage de sable blanc déserte, plutôt étroite (presque inexistante à marée haute d’après nos sources), bordée de jolis arbres et offrant une vue parfaite sur l’horizon.

La plage nord (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Plage nord (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Plage déserte au nord de Tomken (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Jean-François en Robinson (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Le moment passé sur cette plage avec Fais est bien agréable. Que fait-on pendant deux heures avec un gamin de 14 ans qui parle cinq mots d’anglais ? Hé bien on se débrouille pour faire des phrases en indonésien, on le regarde jouer avec le chien, construire un bateau en sable, se pendre aux branches des arbres, et se marrer. Fais est un gamin un peu merdeux au premier abord, qui se la joue un peu « bad boy », mais très gentil et surtout très drôle, avec un rire dont on se souviendra longtemps.

Avec Fais et Maik (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Fais joue dans les arbres (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Fais construit un speedboat en sable (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)L’œuvre finale (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Cette escapade est aussi l’occasion de voir Maik chasser un varan en bord de plage, qui a fini par détaler de sa cachette pour aller se réfugier dans l’eau. C’était moins une ! Le pauvre chien est revenu noir de s’être tant roulé dans la boue.

Maik a bien mérité sa toilette après avoir chahuté dans la jungle (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Visite du village de Katupat

Katupat est la principale localité de l’immense île de Togian (Togian désigne l’archipel mais aussi l’une des îles principales). Il se situe juste en face de Tomken, et il suffit de trois minutes pour parcourir en bateau à moteur les 700 mètres qui les séparent.

Le ponton de Fadhila et en face, Katupat (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Comme à Kabalutan (le village Bajo), les enfants sont au rendez-vous. Même ambiance : ils nous suivent, nous lancent des « Hello mister » à tout-va, et nous réclament des centaines de photos. Encore une bonne piqûre de chaleur et d’innocence enfantine, c’est agréable.

Enfants de Katupat (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Les enfants ne nous lâchent pas (Katupat, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Les enfants savent prendre la pose, comme dans les pubs (Katupat, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Plus on avance, plus les enfants sont nombreux (Katupat, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Katupat est un minuscule village qui s’étend au bord de la jungle sur environ 300 mètres. C’est là que le ferry fait escale en venant d’Ampana. Katupat, c’est une école, une mosquée (qui n’appelle à la prière qu’une fois par jour , au coucher du soleil), de jolies maisons aux jardins fleuris, un marché (le vendredi matin), des pêcheurs qui s’alignent sur la jetée en fin de journée, des chèvres qui errent paisiblement dans les rues, une mini boutique (où vous trouverez cigarettes, papier toilette, produits d’épicerie, savon et shampoing, mais pas de crème solaire, nos voisins suisses en ont fait les frais). On a aussi découvert le cimetière, à la pointe est du village, ainsi que le cimetière de bateaux. Une jolie petite bourgade aux habitants très accueillants.

Maison de Katupat (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

École de Katupat (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Ambiance très verte à Katupat (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Katupat, village tranquille (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)L'entrée du village sur l'embarcadère (Katupat, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Pêcheurs en fin de journée (Katupat, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)A l'autre bout du monde, on trouve toujours des fans de footballeurs français (Katupat, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Un petit vieux qui a insisté pour avoir sa photo (Katupat, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)"Rue" de Katupat (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Vue sur Tomken depuis le village de Katupat (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Les crabes de cocotiers

Des crabes qui mangent de la noix de coco ? Oui ! Et pas n’importe quels crabes. Des espèces de mastodontes à la coque ultra-dure, et aux pinces extrêmement coupantes (gare à celui qui y met les doigts).

Crabe de cocotier : il vit terré dans le sable et ne sort que la nuit pour se nourrir (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Ils ne sont pas capables d’ouvrir les noix de coco bien sûr, mais ils y percent une cavité avec leurs pinces aiguisées, grâce à laquelle ils atteignent le cœur du fruit qu’ils extraient. De vrais creuseurs ! Ils ne sortent en général qu’à la nuit tombante, et vivent le reste du temps cachés dans leurs terriers, dans la jungle. Ce ne sont pas des animaux marins.

Comme ils sont difficiles à repérer de nuit, les gens de Fadhila disposent des noix de coco ouvertes dans la jungle, pendant la journée, lorsque des clients demandent à voir les crabes. Après le dîner, on peut donc pénétrer dans la jungle (n’oubliez pas votre lampe torche et votre lotion anti-moustique) et voir ces bêtes étonnantes à quelques minutes de Fadhila Cottages.

Crabe de cocotier : pouvant atteindre jusqu'à 5 kg, ce crabe perce la coque des noix de coco grâce à ses puissantes pinces (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Balade en canoë

Fadhila met gratuitement à disposition un petit canoë en bois pour se balader autour de l’île. On ne l’a pas fait, mais les gens qui ne font pas de plongée bouteille seront ravis de pouvoir s’évader de façon autonome pour aller déjeuner sur une autre plage et explorer les fonds en snorkeling.
Recommandations des touristes ayant emprunté ce canoë :

  • attention aux courants qui peuvent être forts,
  • prévoir suffisamment d’eau,
  • ne pas oublier sa crème solaire et son couvre-chef, ça cogne fort !

Jeux et lecture

Les joueurs seront servis à Tomken. Une table de ping-pong trône entre le restaurant et les bungalows. Le staff de Fadhila propose souvent une partie aux clients. Idéal en fin de journée (quand il fait moins chaud), juste avant la douche.

Table de ping-pong (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Pour les moins sportifs, il y a les jeux de société : Bag Gammon, jeux de cartes, échecs, dames… On a même découvert que les habitants des Togian connaissaient le Tac-Tik. Pour ceux qui ne connaissent pas, c’est une sorte de jeu de petits chevaux particulièrement stratégique, où les dés sont remplacés par des cartes qui permettent d’avancer, reculer ou faire des sales coups à ses adversaires. Le Tac-Tik des Togian porte un autre nom, mais le principe est exactement le même. Il est toutefois fabriqué de façon très artisanale : le plateau est coupé dans du mélaminé, les cartes sont des cartes à jouer classiques, et les pions sont des capsules de bouteilles (coca, bière…).

A Fadhila on joue au Tac-Tik local, avec des capsules et un plateau artisanal (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Pour les fans de lecture, Fadhila dispose d’une petite bibliothèque installée sur la terrasse du restaurant. Beaucoup de romans en anglais, quelques-uns en français.

Quelques infos utiles

Communications : à Tomken, on est isolé de tout : pas d’internet, pas de réseau mobile, pas de téléphone fixe.

Moyens de paiement : pas de machine pour les cartes bancaires donc le règlement se fait en espèces (rupiahs ou euros). Prévoyez suffisamment avant votre arrivée : il y a un distributeur de billets à Ampana (mais pas de bureau de change). En cas de besoin, Saiful peut vous proposer de payer directement à la banque de Fadhila Cottages, une fois de retour sur le « continent ». Nous n’en avons pas eu besoin, mais ça peut servir.

Climat : la chaleur est souvent étouffante à Tomken quand il n’y a pas de vent. L’électricité est fournie par un groupe électrogène qui fonctionne de 17h30 à la fin de soirée (quand les derniers clients sont couchés). Les chambres ne sont donc pas équipées de ventilateurs et les nuits peuvent être très chaudes.

Moustiques : il y en avait beaucoup lors de notre passage (octobre), notamment des minuscules qui attaquent à partir du milieu d’après-midi. N’oubliez pas votre répulsif ainsi que des spirales anti-moustiques pour mettre sur votre terrasse. Les discours sont très contradictoires au sujet du paludisme, on ne sait donc pas bien à quoi s’en tenir. Par prudence, nous prenions de la Malarone en traitement préventif, mais nous étions les seuls.

Approvisionnement : on ne trouve pas de crème solaire à Katupat (le village en face de Tomken), mieux vaut faire le plein avant d’arriver. Par contre, il y a tout ce qu’il faut en termes de cigarettes, papier toilette, gel douche, shampooing et autres produits d’hygiène de base, à la boutique de Katupat.

⊕ Infos pratiques

» Fadhila Cottages
Bungalow en pension complète : de 150 000 à 250 000 Rp / personne / jour
Salle de douche privée, terrasse, hamac
Pour réserver, contacter Dadang Setiawan (le correspondant de Fadhila Cottages, à Ampana)
☎ +62 852 4100 3685 (portable)
fadhilacottage@gmail.com
fadhilacottages.free.fr

» Horaires des bateaux et ferrys vers / depuis les îles Togian (2011 & 2012)

JourCompagnieTrajetDépartArrivée
LundiKM Puspita SariAmpana - Katupat10h16h
MardiKM Lumba LumbaAmpana - Wakai10h15h
Wakai - Katupat15h3016h30
Katupat - Malenge16h18h
KM Tuna TominiGorontalo - Wakai20h8h
MercrediKM Puspita SariAmpana - Wakai - Katupat - Malenge10h16h
JeudiKM Puspita SariKatupat - Wakai - Ampana7h15h
KM Tuna TominiAmpana - Wakai - Gorontalo10h6h
VendrediKM Tuna TominiGorontalo - Wakai20h8h
SamediKM Tuna TominiWakai - Ampana10h17h
KM Lumba LumbaAmpana - Wakai - Katupat - Malenge10h18h
KM Puspita SariAmpana - Wakai - Katupat - Malenge10h18h
DimancheKM Tuna TominiAmpana - Wakai10h16h
Wakai - Gorontalo16h6h
KM Lumba LumbaKatupat - Ampana7h15h
KM Puspita SariKatupat - Ampana7h15h

Cartes

L’archipel des Togian : îles, villages et sites

Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

Archipel des Togian : îles, villages et sites (Sulawesi Centre, Indonésie)

Localisation des îles Togian


 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.