La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Sulawesi le retour (Indonésie) • 2011

Mariona Lake, le lac aux méduses qui porte mon nom ?

26 mars 2012 3 commentaires

Récit


Jusqu’ici, on nous avait dit qu’il n’y avait que deux lacs au monde peuplés de méduses non urticantes : celui de Kakaban à Bornéo, et un autre en Micronésie, sur l’île de Palau, à l’est des Philippines. Un soir, alors que nous montrons à l’équipe de Fadhila Cottages le montage vidéo de notre dernier voyage à Bornéo, Saiful et Jafar s’esclaffent en cœur, en voyant les méduses : « Mais nous aussi on a un lac aux méduses ! Sauf qu’on n’y a encore jamais emmené personne ». Apparemment le lac est connu des locaux, mais pas des voyageurs. Jafar nous explique qu’il y est justement allé avec Upil, quelques semaines auparavant, pour tester ledit lac. Ils ont voulu vérifier, non sans appréhension, que les méduses étaient bien inoffensives.

Actuellement il n’y a aucune infrastructure pour accéder au lac, il faut gravir une petite colline avec le matériel de plongée sur le dos et redescendre de l’autre côté.

Alors Jafar nous fait une proposition : « On vous emmène au lac, et si vous trouvez qu’il présente autant d’intérêt que celui de Kakaban, je ferai construire une jetée pour en faciliter l’accès. Ensuite, je donnerai votre nom au lac. » Qu’à cela ne tienne. Explorer un site vierge de toute emprunte touristique : ouah ! Et avoir un lac qui porte son nom : double ouah !

L’expédition

Le surlendemain matin, nous donc voilà partis avec nos guides de plongée Saiful et Upil, et nos boatmen Mansur et Arman. Le lac se trouve à vingt minutes de Tomken en bateau, derrière une jolie petite crique.

Arrivée dans la crique du lac aux méduses (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Le bateau y jette l’ancre, il nous faut alors faire quelques mètres dans l’eau, sur le corail, pour atteindre la plage. Les locaux y vont pieds nus, mais je vous conseille de ne pas oublier vos bottillons ! Ensuite il suffit de grimper une petite butte en pierres volcaniques bien coupantes et de redescendre de l’autre côté. Je m’attendais à une vraie colline, en fait la traversée se fait facilement, en une poignée de minutes.

Débarquement sur la plage, pour aller explorer le lac aux méduses (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Avec le matériel sur la plage, en route pour le lac aux méduses (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Escalade de la butte pour rejoindre le lac aux méduses (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Du haut de la butte (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

De l’autre côté, on découvre un joli lac, entouré d’une jungle épaisse et de mangrove. Il est bien plus petit que celui de Kakaban, mais tout aussi paisible. On s’équipe rapidement et plouf, on se jette à l’eau.

Le lac aux méduses (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Nos amies les méduses

Contrairement à Kakaban, les méduses ne rôdent pas tout près de la rive, il faut s’en éloigner un peu pour les trouver, ou aller plus en profondeur. En revanche, l’eau est aussi verdâtre et saumâtre, et les méduses sont bien là. Même si elles sont un tout petit peu moins nombreuses qu’à Kakaban, ce sont à peu près les mêmes, et il y en a de toutes les tailles et de différentes sortes. Les fines transparentes qui font onduler leur robe avec le clapotis de l’eau, les marron plus épaisses qui ouvrent et referment leur ombrelle comme un cœur qui bat, et les fainéantes, posées au fond du lac, tentacules en l’air. Nouveauté quand même : beaucoup sont décorées de gros points blancs, qui les feraient presque ressembler à des champignons. Elles ont aussi des rayures bleues qui donnent un joli reflet à leur ombrelle.

Méduses (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Jeux de miroir sur les méduses (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Méduse - gros plan (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

(Merci à Bas Mulder, un Hollandais rencontré à Fadhila, qui a bien voulu me prêter quelques-unes de ses photos prises en snorkeling avec notre appareil, deux jours après notre passage).

Nous restons une bonne heure dans le lac à jouer avec elles : dociles, elle semblent se prêter au jeu. On caresse leur ombrelle soyeuse, on tripote leur corps gélatineux, on titille leurs courts tentacules. Et quand on ne fait que regarder, elles passent devant nos masques, indifférentes, bercées par le léger courant, effleurant nos visages ahuris. Car même si c’est la troisième fois qu’on nage avec des gentilles méduses, on est toujours ébahis par ces bestioles aux reflets lunaires, qui avancent, tête penchée, dans l’épais bouillon des lacs.

Comme à Kakaban, les méduses sont inoffensives (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

De petites créatures en tous genres

Au fond du lac, il y a pas mal de monde, notamment des ophiures noires (black brittle stars) qui crapahutent à vive allure, comme dérangées par notre venue. Il s’agit d’une espèce voisine des étoiles de mer. Il y a aussi de gros vers marins très collants, dont je ne connais pas le nom exact. L’un d’eux a même élu domicile sur ma cuisse, complètement scotché à ma combinaison ! Enfin il y a pas mal de moules et des coraux en tous genres.

Ophiure noire au fond du lac (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)Un gros ver marin collé à ma combinaison (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Après avoir pataugé avec nos copines douces et gluantes, nous repartons vers le bateau, non sans avoir laissé le temps à Saiful et Upil de fumer leur kretek peinards à peine sortis de l’eau. Quels addicts ces Indonésiens !

Mariona Lake et son équipe de choc (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Épilogue

Nous poursuivons la journée par une halte déjeuner à Karina Beach, située juste à côté ; l’une des plus belles plages des Togian. Karina est la première touriste à avoir foulé le sable blanc de cette magnifique plage frangée de cocotiers il y a environ quinze ans. Son nom est resté dans les anales.

Arrivée à Karina Beach (îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)L’exploration du lac peut aussi se faire en snorkeling. On a pris les bouteilles pour aller voir plus profond, mais ce n’est pas indispensable. D’autres après nous y sont allés en snorkeling, ils ont apprécié la visite et ont rapporté de jolies photos. Programme idéal pour une journée aux Togian : lac aux méduses le matin, déjeuner puis snorkeling à Karina Beach l’après-midi.

Karina Beach, la plus belle plage des Togian (Sulawesi Centre, Indonésie)

Au final, nous sommes très contents d’avoir joué les explorateurs. Et pour répondre à la question de Jafar : oui, ça vaut bien Kakaban. Depuis le début du séjour,  Upil me surnomme Mariona, pour me taquiner. Alors c’est officiel, Jafar va faire construire une jetée pour accéder plus facilement au lac. Et par galanterie, l’équipe de Fadhila décide de donner mon surnom au lac aux méduses : ce sera donc Mariona Lake ! Je suis touchée et plutôt fière.

Si la promesse est tenue, on retrouvera peut-être un jour Mariona Lake aux côtés de Karina Beach dans le Lonely Planet !

Retour en vidéo sur cette chouette découverte

Vidéo


⊕ Infos pratiques

» Plongée à Fadhila Cottages
Les prix s’entendent par personne, équipement, guide de plongée, thé, café et fruits inclus, pour des plongées sur les sites locaux.
- Sortie bateau, une plongée par jour : 25€
- Sortie bateau, deux plongées par jour : 45€
- Troisième plongée le même jour : 18€
- Plongée depuis la plage, sans guide : 15€
- Plongée de nuit : 28€
Les plongées se font généralement le matin, retour à Fadhila pour le déjeuner

Forfaits plongée :
- 10 plongées donnent droit à une plongée gratuite
- 20 plongées donnent droit à deux plongées gratuites
- 27 plongées donnent droit à trois plongées gratuites
- 36 plongées donnent droit à quatre plongées gratuites

Plongées sur sites éloignés :
Les prix s’entendent par bateau, à diviser entre tous les plongeurs.
- Taipi Wall, Mini Canyon, The Crack, Reef 4, Dominique Rock : +10€
- Épave du bombardier B-24 : +25€
- Una-Una (plus gros bateau) : +100€

» Snorkeling à Fadhila Cottages
Équipement complet (palmes, masque, tuba) : 30 000 Rp / personne
Masque et tuba : 17 500 Rp / personne
Palmes : 17 500 Rp / personne
Bateau charter pour une excursion en snorkeling (max. 6 personnes) : 300 000 Rp le bateau
Les snorkelers peuvent se joindre au bateau des plongeurs sur les sites locaux : 50 000 Rp / personne

» Hébergement à Fadhila Cottages
Bungalow en pension complète : de 150 000 à 250 000 Rp / personne / jour
Salle de douche privée, terrasse, hamac
Pour réserver, contacter Dadang Setiawan (le correspondant de Fadhila Cottages, à Ampana)
☎ +62 852 4100 3685 (portable)
  fadhilacottage@gmail.com
fadhilacottages.free.fr

Cartes

L’archipel des Togian : îles, villages et sites

Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

Archipel des Togian : îles, villages et sites (Sulawesi Centre, Indonésie)

Localisation des îles Togian


 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Il y a 3 commentaires »

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.