La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Sulawesi le retour (Indonésie) • 2011

Le fabuleux destin de Jafar

23 février 2012 Aucun commentaire

Récit


Jafar est le propriétaire de Fadhila Cottages, où nous avons passé deux semaines dans l’archipel des Togian. Il n’y travaille plus, mais il a confié Fadhila à son frère Saiful, pour se consacrer à des activités politiques à Ampana. Il revient une à deux fois par mois seulement à Fadhila. Nous l’avons rencontré et lui avons posé tellement de questions, qu’il a fini par nous raconter son histoire.

Jafar, le propriétaire de Fadhila Cottages (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Originaire de Katupat (le village situé en face de Tomken), il fait des études pour devenir instituteur. Mais au moment de passer le concours, il comprend qu’il ne l’obtiendra jamais. Il n’a ni l’argent, ni les connexions nécessaires. Ses parents sont déçus, autant qu’ils étaient fiers de voir leur fils faire des études.

Mais Jafar ne se démonte pas. Nous sommes au milieu des années 80 et le tourisme fait une timide apparition aux Togian. Alors il se lie d’amitié avec les deux premiers touristes qu’il rencontre, les emmenant partout pour leur faire découvrir l’archipel. Il découvre à ce moment-là ce que sont un masque et un tuba, ainsi que les joies du snorkeling. Ce couple de touristes lui offre d’ailleurs son matériel. Et pendant des années, il va emmener les touristes en snorkeling, grâce aux deux précieuses paires de masques et tubas qu’on lui a offertes.

Petit à petit, il se fait connaître dans la région. Il rencontre des Occidentaux qui lui donnent des idées pour monter un établissement hôtelier : quelques bungalows sur la belle plage de Tomken en face. Jafar a des idées, mais peu de moyens. C’est alors que deux Danois, Matt Thomson et un certain Kenneth, lui prêtent les fonds pour acheter la plage et construire les premiers bungalows. Nous sommes en 1996, l’île est baptisée Tomken (en hommage à ThOMson et KENneth), et le resort Fadhila Cottages, du nom de la première fille de Jafar.

Les premiers bungalows construits par Jafar à Fadhila Cottages (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)C’est un petit havre de paix dans un jardin de cocotiers verdoyants en front de plage, à la lisière de la jungle. Quelques modestes bungalows avec terrasse, hamac, et salle de bain à ciel ouvert sont plantés là, face à la petite île de Bolilonga. Devant la terrasse du restaurant qui borde la plage, une poignée de transats en bois sont posés sur un joli banc de sable blanc. Et juste à côté, un charmant ponton en bois s’étend sur la mer, complétant la carte postale de rêve. Jafar a réussi à donner à son bout d’île des allures de bout du monde !

La carte postale de Fadhila Cottages (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

En 2000 il crée un club de plongée, et le resort se fait également appeler « Togian Dive Resort ». Il n’est pas toujours possible de prendre des cours, mais aucun problème pour les plongées loisir.

Fais, un neveu de Jafar, qui donne un coup de main au resort (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

Un peu plus tard, il achète Karina Beach, une plage de carte postale située à 15 minutes de Tomken. Pas pour y construire un resort, mais pour empêcher que d’autres le fassent. Karina Beach est un de ces paradis terrestres qu’il vaut mieux préserver. Si les touristes apprécient cette plage de sable blanc frangée de cocotiers, les locaux y viennent souvent pour pique-niquer ou célébrer une fête religieuse. Et Jafar tient à ce qu’ils puissent continuer à le faire.

Karina Beach, la plus belle plage des Togian (Sulawesi Centre, Indonésie)

En 2010 il construit de nouveaux bungalows plus cossus de l’autre côté du ponton, face au village de Katupat. C’est là que nous avons séjourné.

Les bungalows récents de Fadhila Cottages (Tomken, îles Togian, Sulawesi Centre, Indonésie)

En nous racontant sa vie, Jafar n’a de cesse de remercier les Occidentaux croisés sur sa route. « C’est grâce à eux si je suis là aujourd’hui, j’ai tout appris d’eux » nous dit-il. Nous passons deux soirées avec lui, à discuter de tout un tas de sujets : les Togian, la pêche à la dynamite qui continue, malgré l’interdiction gouvernementale, l’Indonésie en général, la politique, la corruption, l’éducation, l’environnement. C’est le genre de moments qu’on apprécie beaucoup : comprendre un peu dans quel contexte les gens vivent et l’histoire des lieux qu’on visite.

⊕ Infos pratiques


» Fadhila Cottages
Bungalow en pension complète : de 150 000 à 250 000 Rp / personne / jour
Salle de douche privée, terrasse, hamac
fadhilacottages.free.fr

» Pour réserver
Contacter Dadang Setiawan (le correspondant de Fadhila Cottages, à Ampana)
☎ +62 852 4100 3685 (portable)
fadhilacottage@gmail.com

Cartes

L’archipel des Togian : îles, villages et sites

Cliquez sur la carte pour l’agrandir.

Archipel des Togian : îles, villages et sites (Sulawesi Centre, Indonésie)

Localisation des îles Togian


 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.