La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Retour à Borneo (Indonésie) • 2010

Paris-Bangkok avec Thai Airways : à refaire !

5 novembre 2010 Aucun commentaire

Au départ je n’étais pas forcément adepte des vols directs ; 11-12 heures dans le même avion, presque sans bouger, le calvaire ! Mais vues les escales proposées cette année par Etihad et Emirates (entre 7 et 9 heures), j’ai bien dû changer mon fusil d’épaule. Seule Thai Airways (et parfois Air France) propose du direct. Réputée tip top, on n’a pas hésité à opter pour la compagnie nationale thaï. C’est sûr, le billet est un peu plus cher, mais au final, ça vaut vraiment le coup.

Première surprise : alors que nous ne sommes pas arrivés les premiers à l’enregistrement, nous nous retrouvons placés aux issues de secours de notre Boeing 777. Un vrai bonheur pour les jambes. Apparemment, la Thai nous avait pré-enregistrés, on ne sait pas trop pourquoi.

Assis aux issues de secours, quel confort de pouvoir allonger ses jambes pendant les 12h de vol !

Ensuite, le service est irréprochable : un apéritif, des oshiboris, deux vrais repas, un service de sandwiches en milieu de vol, des boissons distribuées régulièrement aux passagers. Franchement, j’avais trouvé Etihad et Emirates super, mais là, c’est un cran au-dessus.

Seul petit bémol : le choix des films. Et là clairement, Etihad et Emirates reprennent l’avantage ! Une vingtaine de longs-métrages à tout casser, dont deux seulement ont attiré mon attention : Inception, mais sur un si petit écran, quel dommage. Et Sex & the city 2, c’est mon côté fille, j’assume.
Et puis le son, quelle piètre qualité. Est-ce le fait d’avoir volé sur l’A380 ultra silencieux l’an dernier ou bien d’être aux issues ? Est-ce nos écouteurs qui étaient défectueux ? Ou simplement un système sonore trop vieux ? Un vrai supplice ; à chaque instant, je devais enfoncer un peu plus mes écouteurs dans les oreilles, et malgré tout, j’ai souvent dû lire sur les lèvres des acteurs pour comprendre…

De toutes façons, on avait décidé de dormir au maximum de façon à être le plus frais possible pour notre week-end à Bangkok. Bon, tant qu’on ne voyagera pas en business, je suppose qu’on ne pourra jamais dormir vraiment plus de 2-3 heures, mais disons qu’au moins on s’est reposés, masque sur les yeux, bouchons dans les oreilles, oreiller cale-tête et, last but not least : JAMBES ALLONGEES !!!

Dans le Boeing 777 de Thai Airways

On a quand même fait un bout de conversation avec notre voisin, qui lui avait pris le soin de pré-réserver son siège. Un réfugié politique laotien vivant en France, amateur de golf, en partance pour un petit séjour sportif. D’ailleurs je ne peux pas m’empêcher de noter que, dans la même semaine, je me suis retrouvée chez un coiffeur vietnamien, faite conduire à Roissy par un chauffeur de taxi cambodgien, et fait 11 heures d’avion à côté d’un Laotien. Asie du sud-est, je sais que tu m’appelles, et c’est pour ça que tous les ans, je reviens vers toi !


 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.