La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Borneo (Indonésie-Malaisie) • 2009

De Samarinda à Derawan, en route pour le paradis

18 octobre 2009 Aucun commentaire

Récit

Encore un réveil matinal. Notre vol Kalstar pour rejoindre la ville de Berau décolle à 9h. Quelques cookies avalés rapidement dans le bemo et nous voilà à l’aéroport.

Sans la tour de contrôle, cet endroit ressemblerait presque à une gare routière de campagne. Les comptoirs compagnies sont de petits bureaux en bois devant lesquels trône une grosse balance. Ici on pèse les bagages, et les passagers !

Comptoir enregistrement Kalstar, aéroport de Samarinda (Kalimantan Est, Indonésie)

Après une petite heure d’attente, nous voici à bord d’un ATR42 : 48 sièges, hélices, deux hôtesses, la soute entre la cabine et le cockpit, c’est marrant. On est toujours les deux seuls occidentaux pour ce trajet de 45 minutes. Je me présente aux hôtesses et du coup, mon statut de PNC me permet d’accéder au cockpit. Les pilotes m’accueillent avec un grand sourire, et m’autorisent même à faire l’atterrissage avec eux. Excellent !

ATR42 qui nous conduira vers Berau (Aéroport de Samarinda, Kalimantan Est, Indonésie)

Arrivée à l’aéroport de Berau, un kijang (sorte de 4×4 qui sert de transport local) nous attend (réservé par Mr Datu). On prend au passage trois autres personnes et c’est parti pour deux heures de route. Je suis assise entre deux femmes qui n’arrêtent pas de tousser… Grippe A ? Non, faut pas être parano. C’est étroit quand même là-dedans, et à chaque virage je tombe sur une de mes voisines. Jean-François est installé royalement à l’avant de la voiture. Au premier arrêt pipi, je demande au chauffeur (dans un indonésien hésitant) si je peux m’asseoir sur la deuxième banquette arrière, occupée par un jeune qui s’y étale tranquillement. La deuxième banquette me laisse peu de place pour les jambes, mais c’est quand même plus confort.

Deux heures plus tard, arrivée dans le petit village de Tanjung Batu, au bord de la mer. Là, on embarque sur un petit speedboat. En 25 minutes, on rejoint la petite île de Derawan, qui nous promet des moments inoubliables.

Sur le speedboat en direction de Derawan (Kalimantan Est, Indonésie)

⊕ Infos pratiques


» Vol Samarinda -> Berau
Durée : 45 minutes
Prix : 720 000 Rp / personne, avec Kalstar

» Kijang Berau -> Tanjung Batu
Trajet : 2 heures
Prix : 500 000 Rp (traversée en speedboat incluse)

» Speedboat Tanjung Batu -> Derawan : 20 minutes

La réservation du kijang et du speedboat a été faite auprès de Mr Datu, notre guide à Samarinda :
+62  812 58 78 738 (portable)
punanbatu@yahoo.com (ajouté en mai 2014)

Carte

[geo_mashup_map]

 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.