La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Thaïlande, Laos, Cambodge • 2006

Trajet Vientiane – Pakse

18 février 2006 4 commentaires

Récit


La prochaine étape après la capitale est Pakse, beaucoup plus au sud du pays, à 660 km. Entre les 2, il y a bien des choses à voir, mais pas grand chose d’intéressant, d’après ce que j’ai lu et entendu. Et puis il y aussi un moment où il faut faire un choix : tout voir mais ne rester qu’un ou deux jours à chaque endroit, ou alors sélectionner les endroits qu’on a envie de voir, et y passer plus de temps si l’on s’y sent bien.

Bus de nuit VIP au départ de Vientiane à 20h30. Cette fois, c’est un vrai VIP, flambant neuf, à deux étages, air conditionné, sièges inclinables, toilettes, TV, dîner inclus. Le prix est un peu plus élevé que le bus local mais pour 10h de trajet, qui plus est de nuit, il vaut mieux privilégier le confort. Je me retrouve assise à côté d’un Hollandais, Esteban (pas très hollandais comme nom… ok son père est espagnol). Il est avec un couple d’amis mais comme moi au départ il voyage tout seul, c’est la première fois, il adore ça et est très enthousiasmé par le Laos. On discute un peu puis on nous passe un Jackie Chan à la TV, en lao : vous me direz, pour ce qu’il y a à comprendre dans les Jackie Chan, on se passe très bien de la traduction !

Puis tentative de dodo, mais comme d’habitude, la clim est à fond et je ne peux pas la régler entièrement. Je peux couper mon souffleur et celui de mon voisin, mais il y a autre chose qui souffle. Et ça souffle sur ma gorge et mon nez. J’ai vraiment pas envie de retomber malade. Je passe donc la nuit la tête sous mon gilet, et heureusement cette fois-ci j’ai une couverture. Mais je n’arrive à dormir que de très courts moments.

Arrivée a Pakse vers 7h du matin, je suis claquée. La troisième guesthouse que je tente est la bonne. Il n’y a pas d’eau chaude mais j’ai ma salle de bain. Et certes j’ai eu froid toute la nuit, mais la marche pour trouver une guesthouse m’a carrément réchauffée. Il fait lourd à Pakse. Plus je vais vers le sud, plus il fait chaud. Donc je me jette sous la douche froide, puis dans mon lit. Il est 9h, je dors jusqu’à 16h…

Pakse et son fleuve (Laos)

En sortant de ma guesthouse, je tombe sur une femme lao qui me demande combien de temps je vais rester. Elle me demande ensuite d’où je viens, et quand j’annonce France, elle se met à parler en français. Un très bon français d’ailleurs. Elle est tellement contente de parler. Elle m’explique qu’elle vit seule et qu’elle s’ennuie, qu’elle est triste. Elle a travaillé quelques années avec des expatriés français, mais aujourd’hui elle est au chômage. Elle n’est plus toute jeune, mais je n’arrive pas à lui donner un âge. Bref, on s’assoit sur un banc pour discuter : elle me propose de m’héberger chez elle à partir de demain, puisque j’ai déjà payé ma chambre pour ce soir. Elle habite dans une maison en bois, un peu à l’extérieur de la ville. Elle me dit qu’elle peut me loger gratuitement, et que je peux lui donner un peu d’argent pour la lessive ou l’électricité si je veux. Elle n’a pas beaucoup d’argent mais ça lui fait plaisir de recevoir.

Je lui demande son nom et au moment où elle me le donne, (Nathalie P. accroche-toi bien), je réalise que j’ai en face de moi Patty !! Nathalie m’avait donné son numéro de téléphone en me disant : c’est un bon plan pour visiter le plateau des Boloven. En effet Patty s’est improvisée guide indépendante, c’est un peu comme ça qu’elle gagne sa vie aujourd’hui. C’est quand même hallucinant, on me donne le nom d’une personne et voilà qu’elle me tombe du ciel. Je dois donc l’appeler demain pour organiser l’excursion et m’installer chez elle. Elle précise que l’excursion coûtera moins cher si on est plusieurs donc je lui parle de Cynthia, et elle me dit : parfait, je parle aussi allemand !

Moi qui voulais vraiment entrer dans la vie lao, je crois que ma chance est arrivée. Demain je dormirai dans une vraie maison, et je vais enfin pouvoir vivre l’expérience lao. Je suis super contente !

Carte


 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Il y a 4 commentaires »

  • Maria dit :

    Hello Marion !

    j’ai enfin l’ADSL dans cette contrée reculée où je suis finalement restée en coloc… Après avoir jeté l’Alice Box au feu, j’ai la Live Box de Wanadoo et ça marche très bien depuis ce matin.
    J’ai donc pu lire tranquillement toutes tes aventures : ça donne envie !!
    J’espère que les pays que tu traverses et les gens que tu rencontres t’apportent ce que tu es allée chercher !

    Plein de bises
    Maria

  • Fred dit :

    Hey Marion,

    Petites news de Paris: Tanguy et Laure ont déménagé rue de Rivoli à côté de St Paul dans un appt fort sympathique; Danishe a une nouvelle petite amie qu’il nous a présenté en soirée, Daniel Martins voyage à travers l’Europe de l’Est pour son taf; Anna-Lou prend du bon temps dans son bain; si je réussis les tests psychotechniques, je passe en CDI; il pleut tous les jours depuis une semaine; la France est en sixième place aux JO; les toilettes publiques Decaux commencent à être gratuites dans Paris, pas d’expo particulière à voir en ce moment; le concert de Mylène Farmer était soi-disant très réussi (selon Isabelle); Fauteils d’Orchestre avec Lemercier et Cécile de France est pas terrible; le musée d’Art moderne de Paris a réouvert ses portes; tu nous manques; bises, fred

  • Krem'S dit :

    Sâââlut Marion,

    Le Laos, c’est tellement cool que, pfuittt !, plus de nouvelles depuis 3 jours… c’est bon signe.

    Fais tout de même attention au soleil : tes magnifiques photos ont trahi un glissement lent mais certain du cachet d’aspirine à la jolie écrevisse.

    Allez, reviens juste encore une ou deux fois alimenter ce blog pour nous faire rêver… ici il pleut, il neigeotte, il pleut, il fait gris, bouhhhhh !

    Bises et encouragements,

    Steph

  • Gwill et la Marie dit :

    Salut la Grosse ……………..Feignasse de voyageuse !!!

    Bah oui, il faut que je vienne chez toi pour pouvoir avoir la chance de consulter ton « Blug » ………….Merci le Gwill.

    En fait je sors de chez le medecin, juste a côté de chez toi, qui m’a arrête compte tenu de mon état physique et j’ai profité de faire Toc Toc à ta porte. Et là y a une espèce de grande brune qui m’a ouvert, elle était en Pyjama (pas trés sexy) et dans le canapé ouvert y avait un truc qui bougeait, j’ai cru que j’arrivais dans un moment trés intime et en fait Que neni …. c’était la Gwill !!!!
    Et la grandi tige brune, elle s’appelle Marie. Evidemment j’ai mené mon enquête et je crois qu’il n’y a rien a craindre …… entre elle et le Gwill.
    Par contre en ce qui concerne ton appart c’est autre chose, et c’est plutôt trés inquiétant puisqu’ils sont arrivés qu’hier et c’est déjà un immense bordel …….enfin bref vivement que tu reviennes ………..pour faire le ménage !!
    Pleins de gros bisous.
    Je vais essayer de copier le lien de ton « Blug » pour me l’envoyer, mais c’est pas gagné.

    En tout cas merci a Lhassane et Soizic et Rémi qui plutôt de me dire que j’étais une merde en informatique aurai mieux fait de m’envoyer le lien. Gos bisous. Rodolphe

    Ah,! au fait, Seaton tenais a te remercier pour ton départ au Laos, il trouve ton canapé trés confortable et aussi que c’est quand même beaucoup plus sympa de s’endormir sans risque que la Marion hurle dans ses petites oreilles. Grosse lechouille sur ton bibi.

    Salut ma cocotte!
    Profite à max, on s’occupe de tout ici!……
    A bientôt.
    Bises
    Marie

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.