La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Thaïlande, Laos, Cambodge • 2006

Premières impressions sur Luang Prabang

5 février 2006 4 commentaires

Récit


Arrivée à Luang Prabang vendredi soir, après 450 km et deux jours sur le Mekong. Après avoir trouvé une guesthouse pas terrible, je sors pour rejoindre les Québecois, qui ont rencontré un couple de Français sur le bateau : Judith et Nicolas.

Au bout de ma rue, le Night market de Luang Prabang. Je m’attendais encore à un truc très animé où les vendeurs t’accostent en permanence. Eh bien non, ici, on est au Laos, et c’est très différent. Quel émerveillement de voir toutes ces couleurs, et ce calme absolu.

Au night market, pas de stand, les gens exposent leurs marchandises par terre, et eux-mêmes sont assis par terre, sur des tapis. Ils vendent beaucoup de textile (tabliers, étoles, chapeaux, coussins, nappes, vêtements…) toujours dans des couleurs très chaudes. On trouve aussi des bijoux, des sacs, des sculptures. C’est vraiment un festival de couleurs sous mes yeux, je sais pas pourquoi, ça fait chaud au cœur. Et les vendeurs ne sont pas agressifs, ils attendent qu’on leur demande quelque chose.

Le Night market de Luang Prabang (Laos)

C’est vraiment très zen, pas de bruit, pas de musique, pas de voitures (la rue est fermée tous les soirs pour le marché).
Voilà. Tout d’un coup, un grand sentiment de bonheur et de paix m’a envahie, je me suis dit que c’est bien là que je voulais être, au Laos, et que j’allais rester plusieurs jours ici, le temps de respirer la paix.

Mise en place du Night market (Luang Prabang, Laos)

C’est marrant parce qu’au marché, on croise plusieurs fois les mêmes têtes, tous les gens qui étaient sur le bateau pendant ces deux jours. Et on se reconnaît, même si on ne s’est pas parlé. Je crois que tout le monde ressent la même chose : la croisière était très chouette, mais ça fait du bien de se poser, dans un endroit aussi paisible.

Je retrouve donc les autres un peu plus tard, et je croise ma colloc de Pakbeng (Cynthia) au passage, je l’embarque avec moi. On finit par s’installer à un stand de bouffe : sur le trottoir a l’extrémité du marché, on peut remplir son assiette avec plein de bonnes choses (buffet) pour 5000 kips (moins de 50 centimes). Il y a des tables et des chaises installées sur le trottoir, c’est simple, mais très convivial, et la patronne est très sympa.

Dîner sur le trottoir à Luang Prabang. De gauche à droite : Mélissa, Judith, Nicolas, Fred et Cynthia (Laos)

Samedi matin, RV avec Cynthia pour trouver une autre guesthouse. On finit par se mettre d’accord pour partager une chambre, puisqu’on souhaite toutes les deux rester quelques jours, et que la collocation a bien fonctionné à Pakbeng. En plus, c’est moins cher par personne de louer une double plutôt qu’une single.

On atterrit dans un endroit très charmant, avec parquet en bambou et propriétaire très souriant. Les sanitaires ne sont pas dans la chambre, mais c’est ultra clean et l’endroit est vraiment mignon. En plus, le thé et les mini-bananes (délicieuses) sont gratuites et à volonté : parfait pour le petit dej ! Nous voici donc installées à la Seng Phet Guesthouse.

Devant la Seng Phet Guesthouse (Luang Prabang, Laos)La chambre douillette partagée avec Cynthia à la Seng Phet Guesthouse (Luang Prabang, Laos)

L’après-midi, promenade dans la ville, la guesthouse se situe dans le quartier des temples et du Night market. Visite du Vat Xieng Thong (en lao on dit Vat, alors que c’est Wat en thaï). Un magnifique temple du 16ème siècle je crois. Il y a pas mal de touristes, mais comme dans tous les temples, c’est assez calme et serein. Le temple se trouve au bout de la presqu’île, sur le bord du Mekong.

C’est marrant à Luang Prabang, les temples poussent comme des champignons. Il y en a partout. En se baladant dans la rue, on lève la tête et hop, un temple, avec des vrais moines dedans, dans leurs toges oranges. Ce qui me frappe à chaque fois ce sont les couleurs ici. Beaucoup de vert dans la végétation, et puis l’or des temples et le orange des moines. C’est très beau.

Le temple Vat Xieng Thong (Luang Prabang, Laos)Un jeune moine avec qui on a discuté quelques minutes (Luang Prabang, Laos)Bonzes dans les rues de Luang Prabang. En Asie, on porte beaucoup le parapluie pour se protéger du soleil (Laos)

En revenant du Vat Xieng Thong, on fait un brin de causette avec un moine de 15 ans, qui attend l’heure de la prière (il est environ 17h30). Il nous pose plein de questions : d’où vient-on, combien de temps va-t-on rester à Luang Prabang, que va-t-on y faire… Il accepte de se faire prendre en photo, tandis que les autres moines autour de lui refusent.
Il faut toujours demander la permission ici. Je trouve ça normal d’ailleurs. Et jusque-là, je n’ai pas eu beaucoup de refus.

On en profite pour poser quelques questions au moine, sur son emploi du temps notamment. Il va être moine pendant deux ans, pas forcément toujours dans le même temple, ni dans la même ville. Le matin il va à l’école, l’après-midi, c’est relax, et prière deux fois par jour (matin et soir). Il est heureux d’être là, et si l’on en croit son sourire, il ne ment pas.

En fin de journée, je prends quelques heures pour mettre à jour ce foutu blog : sans connexion depuis mardi, y’avait des choses à raconter, et plein de photos ! Mais dorénavant, je crois que je mettrai moins de photos, ça prend trop de temps (la vitesse de connexion est plus faible qu’en Thaïlande je pense).

Et pour le dîner, on s’est à nouveau tous retrouvés sur le resto-trottoir, sans même se donner rendez-vous. Luang Prabang est une petite ville, on se croise forcément plusieurs fois par jour.

Aujourd’hui dimanche, encore une journée relax. Après un petit dej avec Cynthia dans le jardin de la guesthouse, on part se promener, pour faire quelques courses. Cet après-midi, on va louer des vélos pour aller visiter d’autres parties de la ville, où l’on devrait trouver d’autres temples et des marchés.

Luang Prabang à vélo avec Cynthia (Laos)

Et demain, on prévoit d’aller aux cascades de Kuang Si, à 30 km d’ici. Il paraît que c’est très beau…

Voilà les news, tout va vraiment très bien. Il fait très beau et très chaud (plus de 30 degrés à mon avis), et les nuits sont agréables. Pas trop de moustiques (oh j’ai bien quelques spots mais bon), et j’ai commencé mon traitement anti-palu un jour avant le Laos : une pilule tous les jours au milieu du repas. Je pense que le risque n’est pas énorme en saison sèche, mais j’ai préféré jouer la sécurité. Et bien sûr il faut quand même se mettre du répulsif sur la peau tous les soirs. Toujours pas de turista à l’horizon, je me porte comme un charme et je commence même à prendre des couleurs.

C’est vraiment un super voyage, et je suis profondément heureuse de pouvoir le vivre. Donnez-moi des news, et signez vos commentaires SVP !
Je vous embrasse.

Carte

[geo_mashup_map]

 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Il y a 4 commentaires »

  • Myriam dit :

    Salut Marion !

    C’est drôle, ta sérénité transparait même dans tes messages… Je fais un tour presque tous les jours sur ton blog : c’est vraiment l’fun de nous faire partager ton périple, comme ça !

    J’ai une petite question : quelle(s) différence(s) fondamentale(s) existe(nt)-t-il entre la Thaïlande et le Laos ? Le Laos semble plus sauvage, moins touristique ;-) Et au niveau culturel ?

    A bientôt ! Profites-en bien !

    Myriam.

  • Hakima dit :

    Salut Marion,

    Je viens de découvrir ton blog et il est vraiment super bien ! On a l’impression de vivre tes expériences tout en étant chez soi … Pour moi qui ne suis pas très mobile en ce moment et pour qui les voyages sont en suspens pour un moment, c’est un plaisir de voyager grâce à tes photos et à tes commentaires … Je suis contente que tout se passe pour le mieux ! Tu as l’air de très bien appréhender ce qui t’arrive même si ce n’est pas simple au quotidien : les galères d’un jour sont oubliées par les joies du lendemain …

    En ce qui nous concerne, tout va pour le mieux ! Meïssane a pris 6 cms et 1 kg en un peu moins d’un mois et demi. Ses nuits sont très variables mais elle est relativement cool.

    Nous allons suivre de très près tes aventures.

    Bisous de nous 3

  • Sophie dit :

    On veut la suite!
    Nous tes anciens collègues de bureau, restés dans la grisaille et le froid parisiens (entre autres), on en veut plus!
    Continue à nous donner envie, à nous remplir les yeux d’images, à nous saper le moral avec tes éléphants, tes croisères sur des banquettes en bois dur, tes guesthouses et tes rencontres du bout du monde, c’est un vrai plaisir de te lire
    Vivement la soirée diapos à ton retour
    Take care et bonne route
    S.

  • Et ben voila !

    C’est parti pour les rencontres… Les routards n’etaient finalement pas tres loin. Apres ce voyage, tu pourras en faire un autre en Europe avec toutes les adresses que tu vas recuperer !

    En tous les cas, tes commentaires nous confortent dans l’idee qu’il faudra qu’on aille au Laos. C’est un pays dont on a jamais entendu y dire du mal par rapport aux gens et aux paysages. Tiens-nous au courant quand tu passes au Cambodge qu’on te donne des tuyaux. Tu passeras surement par Stung Treng.

    Bisous

    Estelle et Lionel

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.