La boîte à outils

Infos pratiques, cartes & itinéraires, matériel, sac, trousse à pharmacie, billets d’avion, budget & tarifs sur place

La boîte à tuyaux

Mes bonnes et moins bonnes adresses (hébergement, guides, centres de plongée…) par destination

La boîte à images

Paysages, plongée, portraits, sur le vif, clichés de groupe… Revivez mes voyages en photos et en vidéos

La boîte à bulles

Dérivantes, raies manta, créatures étranges, jardins de coraux… Mes plus beaux souvenirs de plongée

La boîte à vrac

Articles autour du voyage, réflexions, idées, coups de cœur… en attendant le prochain voyage

Accueil » Thaïlande, Laos, Cambodge • 2006

Bien arrivée

24 janvier 2006 4 commentaires

Récit


Je suis bien arrivée à Bangkok lundi 23, tout va bien. Je suis hébergée chez Éric, qui vit ici depuis 2 ans et me dit que la vie y est fabuleuse. Son appart est en plein centre ville, c’est une sorte de résidence avec une piscine, j’ai d’ailleurs piqué une tête ce matin, après une nuit blanche.

C’était super et très inattendu de se baigner dans le centre de Bangkok, avec tout les buildings autour de moi, à une heure où j’avais la piscine rien que pour moi. Impression très agréable, impression de liberté.
Alors, l’arrivée à Bangkok, ça fait tout bizarre : dans l’aéroport, pas de souci, y’a la clim, mais une fois dehors pour aller chercher un taxi, la chaleur te tombe dessus : 32 degrés à 19h, ça calme, surtout avec la pollution. A la sortie de l’aéroport, plein de racoleurs essaient de te vendre un trajet en taxi : à éviter, c’est l’arnaque. Donc il faut tracer, en faisant comme si tu savais très bien où aller et tu n’avais pas besoin d’eux. Bref, une fois dehors, il faut faire la queue au Taxi stand, pour prendre un taxi meter ; au guichet, la gentille dame te donne un papier une fois que tu lui a indiqué ta destination, et dans le taxi ouf, y’a de nouveau la clim.
Embouteillages et taxi meter (Bangkok, Thaïlande)
Les taxis meter, c’est comme nos taxis, ils ont un compteur, et ça permet (en principe) d’éviter les arnaques. Encore faut-il bien vérifier qu’ils allument le compteur. J’étais prévenue, donc c’est ce que j’ai fait, mais ça n’a pas empêché le mec de m’enfler de 100 bahts (2 euros, c’est pas grand chose, mais bon) en éteignant le compteur à l’arrivée, avant que j’aie eu le temps de voir à combien il était monté. Donc il m’a demandé 350 bahts au lieu de 250, et il faut ajouter a ça 40 bahts pour le péage, c’est au client de le payer, mais ça, c’est normal. Bon, c’est vrai qu’à côté d’une course Paris-Roissy, le prix est ridicule et 2 euros de surplus, c’est pas grand chose, mais Éric me dit qu’il faut quand même lutter contre les arnaques et qu’il n’y pas de raison de se faire facturer plus que le compteur.
Eh oui, ici, il faut systématiquement négocier, les gens essaient toujours de vendre plus cher que le prix, le problème c’est que je ne suis pas encore habituée à ça, et que je ne suis pas fan du marchandage. Enfin, ça va venir, il faut s’éduquer.

Bon, je suis complètement décalée dans le temps, et pour ne rien arranger, j’ai commencé par 2 nuits blanches : la 1ère dans l’avion, et la 2ème à Bangkok. Éric m’a emmenée jouer au billard avec ses amis (français et thaïlandais), j’ai mangé thaï(miam), et puis ensuite on est rentrés et on a tchatché toute la nuit de mon voyage (il a fait le même itinéraire que moi il y a 2 ans) et de la vie en Asie. Voilà voilà, ça commence bien, finalement, j’ai pas encore vu grand chose de Bangkok, car aujourd’hui je suis complètement naze. Enfin je suis contente d’avoir Éric (merci Caro), c’est rassurant au début d’avoir quelqu’un qui te donne des conseils, qui parle ta langue, et qui comprend ce que tu vis.

En tout cas j’ai eu le temps de m’apercevoir d’une chose : ici rien à voir avec Paris, les gens ne font pas la gueule, ils sont souriants, et tout le monde se presse pour t’aider. Les Thaïlandais ont l’air vraiment accueillants et cools. Je sens que ça va être chouette. J’appréhende un peu le départ de Bangkok (en principe vendredi ou samedi), car c’est là que je vais me retrouver vraiment toute seule, ce sera le vrai début de l’aventure. Mais j’assume, je suis contente d’être la, je sens déjà que ce voyage va beaucoup m’apporter.

Portez-vous bien, je vous souhaite du courage pour le boulot et le froid.
Je vous embrasse.

Carte


 

Naviguez dans cette rubrique :

 
 
 

Il y a 4 commentaires »

  • Steff dit :

    Hello sister,

    Bon même avec 2 nuits blanches, t’assures quand même pour donner de tes nouvelles.

    Je vois que tu es déjà bien aguérrie aux techniques des thaïlandais, et tu verras, moi je n’étais restée qu’une semaine mais on s’habitue super vite au marchandage.

    Merci de bien mettre les boules avec ta piscine à ceux qui sont dans le froid. LOL. Enfin quand même -7.5 ce matin à Megève, après l’aprem ça va avec le soleil.

    Mets toi sur msn de temps en temps pour un petit chat si t’as le temps bien sur!

    Bon je te sens un peu stressed par rapport au vrai départ vers la real aventure vendredi ou samedi mais no panic t’es une guerrière et t’as une volonté de fer. T’es forte ma soeur, more than I am! once and again.

    Je te fais de gros bisous

    PS: maman n’a toujours pas son modem donc elle peut pas aller sur ton blog mais t’inquiètes pas, je fais suivre ta prose.

    On pense tous bien fort à toi.

    Steff

  • Coucou

    Contents de t’accueillir parmi les globe-trotters du moment ! Maintenant que tu es partie, c’est que du bonus. Fonce vers Chang-Mai : c’est genial : c’est la que nous avons fait de l’elephant dans la foret : un grand souvenir : je me suis assise un moment sur sa tete, mais ses poils sont vraiment trop durs !

    Un petit service a te demander : peux-tu noter le prix d’une bouteille d’eau de 50cl (prix moyen) et le prix des m&m’s (en notant les grammes) en Thailande et Cambodge : on veux faire une etude comparative. Merci !

    Gros bisous et profite bien de la chaleur (nous, on caille sous notre tente en Nouvelle-Zelande) !

    Estelle et Lionel

  • Michel (& Delphine) dit :

    Salut Mariooooon !

    Content que tu sois arrivée à destination.

    J’ai avalé ton premier post. J’adore les récits de voyage et je sens que tu vas nous gater alors n’hésite pas à mettre à jour ton blog le plus souvent possible.

    Par contre, y a un truc là, je suis pas trop d’accord. Attendre d’être à des milliers de kilomètres pour dire que, nous, les parisiens ont fait la gueule, non mais … tu vas voir.

    See ya …

  • Laurence et Amaury dit :

    coucou cousine, c’est avec beaucoup de plaisir que nous suivons ton periples.tes photos sont superbes et chaque soir je vais me connecter pour connaitre la suite.le week end prochain mes parents vont venir à la maison et je leurs montrerais ton site.

    prend bien soin de toi et éclate mais je te fais confiance !!!!!!!!!!!!

    gros bisous . margaux,laurence et amaury.

Une réaction, une question ? C'est à vous !

Ce blog est compatible avec Gravatar. Pour créer votre propre avatar, rendez-vous sur le site Gravatar.